Group Details Private

administrators

  • RE: Quantité de souffle envoyée dans le tuyau...

    En fait, nous avons conçu l'échappement du Sylphyo pour être assez ouvert pour plaire aux pratiquants de certains instruments à vent, tout en permettant aux autres d'ajuster cet échappement à leurs préférences ("qui peut le plus peut le moins").

    Pour ce qui est de la façon de boucher partiellement l'échappement, quelques autres solutions circulent sur notre groupe Facebook "Sylphyo exchange". Réajustez bien les réglages Souffle dans le menu des réglages (vous souhaiterez sûrement augmenter Max d'un petit millier d'unités).

    posted in Aodyo en Français
  • RE: Passage à l'octave par overblow (en soufflant plus fort)

    Merci pour vos encouragements !

    Cette fonction nous est assez souvent demandée, nous en avons parlé cette semaine dans notre groupe Facebook Sylphyo exchange (n'hésitez pas à vous y inscrire !).

    La fonction "overblow" n'est pas prévue pour la prochaine mise à jour 1.2.0 qui sortira dans quelques jours, mais plutôt pour la 1.3.0. Cependant, nous n'avons pas de date à vous communiquer. Nous comprenons que l'attente peut paraître longue, mais nous sommes une équipe de seulement trois personnes et notre priorité du moment est la sortie de la carte de synthèse qui permettra au Sylphyo d'avoir ses propres sons. La meilleure chose à faire en attendant est peut-être de discuter avec nous et les autres utilisateurs des choses que vous trouvez importantes dans l'overblow, et bien sûr de jouer du Sylphyo ;).

    Pour un endroit où essayer le Sylphyo, quelqu'un de plus informé que moi pourra vous répondre très prochainement.

    posted in Aodyo en Français
  • RE: Renseignements sur le Sylphyo

    Pour que l'iPad puisse recevoir les informations du Sylphyo, il faudra le connecter au boîtier récepteur fourni avec le Sylphyo. Mais pour cela, comme l'iPad n'a pas de port USB proprement dit, vous aurez besoin d'un adaptateur vendu par Apple (n'achetez pas une version non-officielle de l'adaptateur, ça ne fonctionne pas). Cet adaptateur est nommé Kit de connection pour appareil photo si vous avez un iPad avec l'ancien connecteur (iPad 2 et moins), et il est nommé Adaptateur pour appareil photo Lightning vers USB pour les iPads avec le connnecteur Lightning.

    Une fois le boîtier récepteur branché à l'iPad et le Sylphyo allumé, l'application bs-16i (ou Garageband, par exemple) pourra recevoir les informations du Sylphyo et les transformer en sons. La notice d'utilisation donne plus de détails sur les branchements et les applications compatibles.

    Pour connecter votre iPad à des enceintes, nous vous recommandons d'utiliser un cable minijack et d'éviter le Bluetooth (qui introduit un délai désagréable).

    posted in Aodyo en Français
  • RE: Renseignements sur le Sylphyo

    Le choix entre le Sylphyo et l'EWI 5000 dépend majoritairement de ce qui est important pour vous dans la pratique d'un instrument, au sens large. J'ai essayé de faire une comparaison plus ou moins complète, même si cette dernière est évidemment très personnelle et biaisée :), mais j'ai tout de même essayé d'inclure des éléments objectifs. Si vous n'avez pas le temps de tout lire, retenez simplement les points principaux :

    • le Sylphyo est fait pour vous durer plus longtemps et accompagner l'évolution de votre pratique,
    • il offre des sensations de jeu beaucoup plus proches d'un instrument à vent traditionnel,
    • il est tout sans-fil et fait pour la mobilité, ce qui lui permet aussi d'offrir de nombreuses possibilités d'expression toutes nouvelles liées au mouvement avec l'instrument,
    • il offre des options plus avancées, mais reste malgré tout bien plus facile à utiliser et à régler,
    • il est conçu et fabriqué en France par des gens sympa qui prennent le temps de vous écouter :).

    Tout d'abord, les deux instruments ont quelques similarités : ils permettent tous les deux essentiellement la même chose (contrôler un instrument virtuel par le souffle), ils vont tous les deux vous demander un petit temps d'adaptation, ils se situent tous deux dans une gamme de prix relativement similaire, et vous retrouverez le même genre de doigtés (le Sylphyo offre aussi les principaux doigtés de l'EWI pour faciliter la transition, mais il en a beaucoup d'autres). Aussi, comme je l'ai déjà dit, le système de touches s'appuie sur le même principe (pas de clés mais des capteurs capacitifs), bien que l'EWI nécessite une calibration manuelle et qu'il ne permette pas d'interactions avancées comme les "demi-bouchés" (key-bends sur le Sylphyo). Avec la version 1.2.0 qui va sortir dans quelques jours, le Sylphyo permettra de contrôler 7 octaves (contre 5 précédemment) au pouce gauche, comme sur l'EWI. Point important, tout ce qui se contrôle avec un EWI peut aussi se contrôler avec un Sylphyo, et souvent de la même façon. Vous pouvez donc utilisez sans crainte les instruments virtuels faits pour l'un ou pour l'autre.

    Au sujet de l'EWI, la communauté des EWIstes tend à préférer le modèle 4000s (qui n'est plus vendu) au 5000. La principale différence entre les deux est le moteur de son, qui est à base de synthèse soustractive VA (type analogique) sur le 4000s, alors que le 5000 s'appuie plutôt sur de l'échantillonnage, avec des possibilités d'expression un peu plus limitées. Le 5000 comporte aussi du son sans fil, mais pas de MIDI sans fil. Au QG, nous n'avons pas d'EWI 5000, mais comme les différences sont peu nombreuses, dans l'ensemble, mes commentaires s'appliquent aussi au 5000.

    L'EWI 5000 représente l'aboutissement d'une longue série d'instruments à vent électroniques, mais si certains choix de conception ont été très bien réfléchis et affinés dans les premières versions, je n'ai pas l'impression qu'il y a un réel désir de la part d'Akai de faire évoluer l'instrument et de corriger ses nombreux défauts (il suffit de voir les différences entre les derniers modèles, ou la teneur des mises à jour logicielles de l'instrument). Si bien que malgré que l'EWI 5000 ne soit sorti qu'en 2014, je le considèrerais déjà comme obsolète.

    C'est tout le contraire avec le Sylphyo, qui ne semble certes pas aussi mature que l'EWI, mais qui représente une nouvelle génération d'instrument à vent électronique qui ouvre de nouveaux horizons tout en s'appuyant sur (et raffinant) une pratique vieille de plusieurs décennies, ainsi que les pratiques liées aux instruments traditionnels et les nouvelles pratiques d'aujourd'hui. Concrètement, ça signifie que nous avons essayé de garder tout ce qui est bon, d'améliorer ce qui l'était moins, et de faire le point régulièrement avec nos utilisateurs pour voir si l'instrument satisfait bien leur pratique.

    La première chose que cela implique, c'est que le Sylphyo est évolutif. Attention, ça ne veut pas dire que vous achetez un instrument "pas fini" (il est bien sûr parfaitement jouable depuis la version 1), ça signifie plutôt que l'instrument que vous avez aujourd'hui sera encore mieux demain. Le Sylphyo que tous nos utilisateurs ont acheté depuis le début a été conçu pour pouvoir être mis à jour au fil des évolutions. Il y a bien sûr des évolutions logicielles (où nous corrigeons des problèmes et rajoutons de nouvelles options et possibilités d'expression), mais aussi des évolutions matérielles, comme la carte de synthèse (sur laquelle nous sommes en train de travailler et qui sera bientôt disponible) ou le futur bec actif (un bec avec plusieurs capteurs innovants pour un contrôle accru à la bouche).
    Nous sommes aussi à l'écoute de tous nos utilisateurs et nous tentons de les impliquer, quand c'est possible, dans la résolution des problèmes de logiciel interne, ainsi que dans la conception et le test des évolutions dont ils ont besoin.
    Malgré tous ces changements, nous sommes convaincus qu'un instrument de musique ne peut pas s'apprivoiser s'il change sans arrêt, et c'est pourquoi nous faisons très attention à ne jamais bousculer la pratique existante de nos utilisateurs. Lorsque vous installez une mise à jour, vous ne risquez pas de devoir changer la façon dont vous jouez, et toutes les nouveautés sont entièrement en option.

    Comme vous avez dû le comprendre, au contraire de l'EWI, le Sylphyo n'a pas encore de sons intégrés, mais tout est prévu pour en intégrer et ça va arriver bientôt (et le moteur audio sera bien sûr lui aussi évolutif). Notez aussi que, comme sur l'EWI 5000, l'audio sera sans-fil (mais comme aujourd'hui, il y aura également du MIDI sans fil).
    L'EWI a aussi un bec mordable que le Sylphyo n'a pas, mais le bec "actif" en développement pourra sans problème être acheté et installé sur un Sylphyo existant.
    Maintenant, penchons-nous un peu plus sur ce que le Sylphyo a que l'EWI n'a pas.

    Une des principales évolutions du Sylphyo, c'est une colonne d'air qui parcourt tout l'instrument et donne des sensations bien plus proches d'un instrument à vent que la simple "paille bouchée" qu'offre la concurrence. Personnellement, je trouve que cela rend le jeu bien plus agréable, et cela permet de contrôler bien plus finement la dynamique. Comme vous êtes saxophoniste, il est probable que vous trouviez la colonne d'air du Sylphyo trop "ouverte", mais vous pouvez simplement boucher une partie du trou d'échappement du pavillon avec un bout d'adhésif et vous aurez quelque chose qui vous va comme un gant.

    Une autre caractéristique importante du Sylphyo, c'est qu'il est petit, léger, sans fil et conçu pour la mobilité. Le système sans fil n'introduit aucun délai perceptible dans le jeu et il est très robuste. Aussi, c'est plutôt sympa de pouvoir simplement glisser son instrument dans un sac à dos et l'emmener partout, tout en sachant qu'il suffit d'un chargeur de téléphone pour pouvoir le recharger par USB. Cela peut vous paraître secondaire, mais l'aspect mobile et sans-fil ouvre aussi une dimension d'expression qui jusque-là était largement ignorée : le mouvement. Vous pouvez faire en sorte que le son réponde aux mouvements de l'instrument dans l'espace (dans trois dimensions différentes), de façon subtile ou non. Par exemple, secouer légèrement l'instrument alors qu'il est encore en bouche vous permet de contrôler un vibrato très précis. Il est aussi possible d'explorer d'autres façons de jouer, même sans souffler, qui sont peut-être plus adaptées à l'exploration de sonorités électroniques. Si vous n'en avez pas assez, vous pouvez compter sur le slider tactile sous votre pouce droit qui permet d'accéder de façon immédiate à trois façons différentes de moduler le son, et nous n'avons pas fini d'explorer les possibilités offertes par les "key-bends" (glisser les doigts sur les touches pour moduler la hauteur ou le timbre d'un son).

    Si vous me suivez jusque là, vous devez peut-être vous dire que tout ça a l'air un peu compliqué :). Hé bien oui, le Sylphyo offre beaucoup de possibilités avancées, mais nous l'avons conçu pour être utilisé par des débutants.
    Ainsi, l'écran vous montre tout ce que vous devez savoir pendant le jeu, et vous n'avez pas à toucher au moindre réglage tant que ça ne vous intéresse pas. En comparaison, essayez donc de régler un EWI sans le manuel ;)…
    Nous avons aussi conçu un système de réglages rapides qui permet de changer les principaux réglages pendant que vous jouez, grâce à des gestes qui peuvent s'effectuer très rapidement et même sans avoir besoin de regarder l'écran.

    Au niveau du jeu, que ce soit avec le Sylphyo ou l'EWI, vous aurez donc à adapter votre façon de souffler et de moduler la hauteur de votre son, ainsi que vos doigtés. Au niveau des différentes possibilités d'expression secondaires, voici un petit tableau récapitulatif avec les réglages les plus courants :

    Contrôle EWI Sylphyo
    Pitch-bend Bouger le pouce droit sur une des plaques de pitch-bend Bouger le pouce droit depuis le haut du slider, et/ou glisser les doigts depuis les touches de jeu (key-bend)
    Vibrato Mordre le bec Secouer légèrement le Sylphyo (shake vibrato)
    Autres (à affecter différement selon l'effet voulu) Bouger le pouce gauche sur la plaque de glissando Bouger le pouce droit sur le slider (deux façons de le faire), et/ou orienter le Sylphyo vers le haut, et/ou tourner le Sylphyo sur son axe, et/ou orienter le Sylphyo vers la gauche ou la droite (à partir de la version 1.2.0)

    Bien sûr, vous n'utilisez que ce qui vous semble nécessaire, et par défaut tout n'est pas activé pour ne pas encombrer les débutants.

    Enfin, ça n'est peut-être pas important pour vous, mais le Sylphyo est conçu et fabriqué en France, et nous le montons avec nos petites mains :).

    N'hésitez pas à nous poser d'autres questions si besoin.

    posted in Aodyo en Français
  • RE: Renseignements sur le Sylphyo

    Les touches ne sont pas mécaniques, il s'agit de capteurs capacitifs, comme pour votre smartphone ou tablette. Il est clair que c'est un changement certain de sensations par rapport au saxophone, mais cela permet aux touches de répondre beaucoup plus vite à vos mouvements. Les touches de l'EWI 5000 utilisent le même principe, bien que dans une version beaucoup moins avancée puisqu'elles demandent une calibration à la main et qu'elles n'offrent pas la possibilité d'exécuter des "key-bends".

    Vous pourrez sans problème piloter les SWAM et les instruments virtuels Samplemodeling. Nous les utilisons dans plusieurs vidéos et la notice donne quelques petits conseils pour les régler au mieux.

    Pour pouvoir jouer sur une chaîne Hi-Fi, vous aurez :

    • votre Sylphyo à la main,
    • son boîtier récepteur sans fil branché par USB à votre ordinateur (ce dernier accueillant les instruments virtuels de votre choix qui écoutent les informations MIDI du Sylphyo par le biais du boîtier récepteur),
    • et votre ordinateur connecté directement à la chaîne Hi-Fi (évitez le Bluetooth qui introduit des délais dans le jeu).

    Pour ce qui est du choix entre le Sylphyo et l'EWI 5000, je vais prendre le temps de faire une réponse détaillée.

    posted in Aodyo en Français
  • RE: Clarifications à divers doutes

    La première photo montre un des premiers modèles de Sylphyo avant sa commercialisation. Vous l'avez peut-être vu dans une vidéo mais nous ne l'utilisons dans aucun document officiel. La deuxième photo correspond au Sylphyo que vous recevrez. Dans les deux cas, les touches de jeu sont les mêmes (quatre pour chaque main), seule l'apparence change.

    posted in Aodyo en Français
  • RE: Why I prefer Sylphyo to Ewi Akai

    @Wlodzislaw The Sylphyo was designed to allow a wide range of breathing preferences, thus it had to be "open" by default, even though some people find it "too open" for their personal taste. A simple solution is to cover part of the hole in the bell with a piece of adhesive tape, and to adjust your Breath settings (in the settings menu) afterwards.

    As for the "blowing harder will not help if initial blow is not sufficiently hard" problem, disabling Dynamic velocity and setting a fixed one (127 or 100 being the first values to try) usually solves it.

    posted in Aodyo
  • RE: Sylphyo with Ketron SD1000

    @Wlodzislaw After looking into the SD1000 manual, it looks like it should accept Program Change messages alone but it actually looks like it requires Bank Select messages to be sent along as well. I'll contact you privately to try to find a proper solution to this.

    As for your loudness problem, it is typical of synths made for keyboard-style controllers (note that the VL70m doesn't have the issue), and it can be easily solved. It looks like the SD1000 understands CC11 (Expression) correctly, so breath control is OK.

    The problem is that the velocity information sent on note onsets is translated into loudness as well, and defines a maximum loudness for the entire note.
    The solution here is to always send the maximum velocity so that only the breath can control loudness. To do so, just disable Dynamic velocity on the Sylphyo: go to the MIDI Mapping section of the settings menu, and change the Velocity setting from Dynamic to 127 (100 can be even better, as with some sounds a velocity over 100 could introduce a special attack, such as a slap on a bass sound).

    Now the Sylphyo will always send fixed velocity information, and the Ketron should work correctly.

    posted in Aodyo
  • RE: Sticking tone

    Thanks for the experience report with the SD1000. We only have a SD2 but we'll look into the differences between both models so that we can understand what kind of program change messages are understood by the SD1000. For the sticky tone, could you check if it appears even when "Elevation control" is off (in the Movement section of the settings menu)?

    posted in Aodyo
  • RE: (Transverse) Flute fingering

    @flautista We are about to revise the Flute fingering for an upcoming release.

    We tried to improve it by adding much of the standard and alternate fingerings, but we feel that between the highest A and the high C (similar position as in the recorder, XoxoOooX), the high C should take precedence because it is closer to actual flute fingerings.

    So from the upcoming release onwards, you will have to let go of the thumb key to perform the highest A. In other words, XoxoOooX will do a C1, and OoxoOooX will do a A1.

    I hope it sounds reasonable to you!

    posted in Aodyo

Looks like your connection to Aodyo Community was lost, please wait while we try to reconnect.