Dois-je choisir le Sylphyo ?



  • Bonjour,
    Je me doute que la réponse à la question du titre va être "oui" :stuck_out_tongue_closed_eyes: , mais étant en pleine recherche d'un instrument à vent midi je re-découvre le sylphyo, qui ne m'avait pas totalement emballée lors des premières vidéos mais qui devient très très très tentant en voyant toutes les évolutions et les derniers ajouts (le pitchbend avec les "trous" est absolument génial !).

    Je me pose quand même plein de questions
    1/ La batterie : est-elle remplaçable ? Peut-on envisager de se balader avec 2 batteries ? Dans le cas où la batterie serait "morte" serait-il quand même possible de jouer sur secteur ? Peut-on jouer tout en rechargeant ?

    2/ La portabilité (dimensions/poids) est un gros plus, sauf que j'ai besoin d'une brouette pour transporter mon "portable"... est-ce que vous pouvez déjà dévoiler quelques infos sur les futures cartes d'extension ? Il y aura besoin de renvoyer l'instru pour les installer ? Elles seront "externes" ? Une idée du tarif ?

    3/ Je n'ai pas trouvé la liste complète des doigtés disponibles, pourtant je suis sûre que ça me donnerait plein d'idées... et évidemment je suis à 100% pour la possibilité d'éditer ses propres doigtés !

    4/ La partie la plus fragile me semble être le bec, est-il remplaçable ? Je suis bien consciente que sur un instrument si récent il n'y a pas encore de pièces détachées, est-ce prévu ? Si j'ai une panne 2 jours après la fin de la garantie, y a-t-il possibilité de réparation quand même ? En s'adressant où ?

    5/ Une autre très importante : j'ai vu que d'autres personnes l'avaient déjà évoquée sur d'autres forums, en voyant les vidéos j'ai cette impression de "pas très réactif", j'ai lu dans la doc que l'on peut faire des réglages pour améliorer ça et je pense que mon sentiment est en majeure partie dû aux VSTi, qui ont souvent ce défaut d'être un peu mou à l'attaque en configuration de base. Ceci dit, c'est vraiment LA grosse interrogation, ça et le "ressenti en jouant". Au fait, on souffle vraiment entièrement dedans ou il faut laisser échapper une partie de l'air ?
    Qui ne tente rien n'a rien, je pose m'a question : étant donné que le seul magasin français ne l'a pas en stock en magasin j'en conclu facilement que je ne peux pas me pointer là-bas pour faire un test. Avez-vous créé une "communauté" ou une liste de personnes qui posséderaient l'instrument et seraient prêtes à le faire tester ?

    **Avis à tout le monde et pas seulement "la team" : ** Y a-t-il des personnes, si possible en Auvergne ou à défaut sur Paris ou Lyon, qui voudraient que le Sylphyo domine le Monde ? Quelqu'un serait d'accord pour le faire tester ? Juste 5min ?

    Merci d'avance, et bravo pour le projet !



  • J'en ai encore d'autres (oups pardon) :
    Avec ce nouveau système de pitchbend, est-il envisageable de vouloir atteindre les do# et ré# graves avec le "demi-trou" comme sur une flûte à bec ou est-ce trop imprécis ? Sachant que je suis flûtiste à bec et habituée aux flûtes anciennes (à trous simples) où il faut doser avec précision les demis ou quarts de trous.

    Et si on joue un doigté qui n'existe pas dans le système que l'on a sélectionné, il se passe quoi ? Il y a du son (lequel ?) ou pas ?

    Désolée pour le 2nd dérangement.


  • Aodyo Instruments

    Mais bien sûr que vous devez choisir le Sylphyo ;) ! Nous sommes ravis que vous pensiez à nouveau au Sylphyo pour votre prochain instrument, et que vous nous posiez toutes ces questions. C'est l'occasion pour nous de clarifier ces points.

    1/ Vous ne pourrez pas remplacer la batterie vous-même (car il faudrait ouvrir l'instrument, ce qui annule la garantie). Vous ne pourrez donc pas vous déplacer avec deux batteries. Mais nous n'avons pas encore rencontré d'utilisateur qui ressente ce besoin dans sa pratique : en général la durée de la batterie est suffisante, et il est très facile de recharger le Sylphyo (il suffit de trouver une prise, un ordinateur, une powerbank… comme pour un téléphone portable). De plus, vous pouvez tout à fait jouer en rechargeant, sans aucun problème.

    2/ La carte d'extension permettra d'utiliser la prise casque présente sur l'instrument avec des sons conçus sur mesure pour les possibilités d'expression du Sylphyo. Comme pour le Sylphyo lui-même, il y aura des mises à jour logicielles, et donc des évolutions, de cette carte de synthèse sonore. Pour l'installer, il faudra bien nous renvoyer l'instrument, car il faut la loger dans le Sylphyo. Pour le tarif, je n'ai pas de chiffre en tête, mais l'idée à long terme est que tout le monde puisse avoir la carte de synthèse, donc on ne sera pas sur quelque chose de prohibitif. Je ne voudrais pas m'avancer plus et je laisse quelqu'un d'autre de l'équipe pour vous répondre.

    3/ Vous pouvez trouver la liste complète des doigtés du Sylphyo à l'adresse suivante : https://downloads.aodyo.com/sylphyo/sylphyo-fingerings-fr-1.0.1.html. C'est une documentation générée directement à partir des doigtés comme ils sont programmés dans le Sylphyo. Si vous souhaitez quelque chose de plus lisible, vous pouvez consulter la section Doigtés de la notice d'utilisation que nous essayons de remplir. Pour l'édition de ses propres doigtés, c'est quelque chose que nous souhaitons proposer dans l'année, notamment dans un logiciel de configuration déporté.

    4/ Je ne trouve pas que le bec soit fragile (mais je comprends qu'il en ait l'air)… Il est en effet possible d'enlever le bec et de le remplacer (il y a même un connecteur prévu pour le remplacer par un bec bardé de capteurs que nous développerons cette année). Vous pouvez déjà acheter des becs de remplacement, par exemple sur Thomann. Pour les réparations, notre priorité est que nos utilisateurs soient satisfaits de leur Sylphyo. Vous pouvez nous contacter directement pour les réparations éventuelles, et je ne pense pas qu'un dépassement de deux jours soit grave par rapport à la garantie (je ne dis pas que ce sera encore le cas quand nous dominerons la planète :)). L'important est que vous ne fassiez pas les réparations vous-même, car il est très facile de casser des composants électroniques.

    5/ N'ayez pas d'inquiétude vis-à-vis de la réactivité : l'instrument virtuel qu'on pilote y est souvent pour beaucoup. Florian Becquigny, un musicien que vous avez sûrement vu sur pas mal de nos vidéos, nous a beaucoup aidé sur la réactivité car il joue souvent en détachés extrêmement rapides et il ne supporte pas le moindre poil de latence (il préfère son Sylphyo aux concurrents en partie pour cette raison). La réactivité était donc une de nos priorités lors du développement du logiciel interne du Sylphyo. Par défaut, il est réglé pour être un petit peu moins réactif de façon à faciliter les transitions de doigtés pour les débutants, mais tout est mis en œuvre pour que le musicien exigeant puisse débloquer tous ces réglages et avoir la meilleure réponse possible. Nous avons évidemment fait plusieurs séries de tests sur la latence tout au long du développement, et la latence du Sylphyo et son système sans-fil est généralement négligeable comparé à la latence du PC qui reçoit le MIDI : si vous percevez un délai ou un manque de réactivité avec les réglages optimaux du Sylphyo, c'est certainement que votre PC, votre hôte VST ou votre VSTi est en cause.

    6/ Au sujet du ressenti en jouant, mon avis de néophyte des instruments à vents est que ça ressemble un peu à une flûte à bec alto : on souffle dans le bec un peu de la même façon (plutôt entièrement dedans), mais l'intensité du souffle sert à changer l'intensité du son. L'air traverse tout l'instrument et s'échappe par le petit trou au niveau du pavillon (vous pouvez ensuite boucher plus ou moins le trou, par exemple avec un bout d'adhésif, pour adapter votre débit d'air, et nous allons bientôt sortir des bouchons avec plusieurs diamètres d'échappement). On a quelque chose qui ressemble plus à un instrument à vent qu'à un EWI, mais avec les possibilités de réglage on peut également s'en rapprocher. On était même tellement contents de notre système qu'on l'a breveté :).

    7/ On a des difficultés à pouvoir proposer l'essai en magasin car on a beaucoup de partenaires différents et le Sylphyo est un peu à mi-chemin entre le rayon instruments à vent et le rayon synthés/contrôleurs. Mais créer une communauté de personnes prêtes à faire tester l'instrument est une bonne idée dont nous allons discuter en interne. En attendant, nous ne sommes pas contre une rencontre à l'improviste tant qu'on ne passe pas toutes nos journées à ça (il faut qu'on avance sur les nouveautés :)). Vous pouvez toujours nous contacter directement si vous passez par hasard vers Lille. Pour ma part, je suis un peu plus près de l'Auvergne car je travaille en ce moment depuis la Bourgogne, mais je suis également très bientôt de passage à Paris et Lyon. Envoyez-nous un petit mail si vous souhaitez rencontrer quelqu'un de notre équipe pour faire un essai.

    8/ Quand je joue, il m'arrive parfois de faire un petit Do# avec le key-bend quand ça me semble plus naturel… C'est donc possible, mais on a un contrôle continu de la hauteur de la note sur une plage de mouvements assez réduite, donc il faut s'entraîner un peu pour arriver à jouer juste.

    9/ Quand on joue un doigté qui n'existe pas, c'est comme si on n'avait pas changé de doigté pour le moment. En fait, vous verrez que certaines combinaisons ont été rajoutées, et nous essayons continuellement de "remplir les trous" avec ce qui semble le plus logique (les améliorations sont disponibles dans les mises à jour). Si vous avez d'ailleurs des remarques à faire concernant tel ou tel doigté, n'hésitez pas.



  • Bonjour,

    Pour compléter le message de Jonathan sur la partie carte d'extension, nous n'avons effectivement pas encore de tarif, nous en sommes au stade des premiers prototypes de carte électronique. Cette carte est prévue pour pouvoir être intégrée à l'intérieur du Sylphyo (ce qui exige effectivement un retour en atelier) et permettre un usage au casque. Mais nous réfléchissons également à proposer cette carte d'extension au niveau du boîtier récepteur MIDI sans fil. Cette partie n'est pas encore figée et il serait intéressant de nous décrire l'usage que vous envisagez pour ce type de chose (en substitution du PC portable pour un usage plus nomade - sans brouette). Quel type de connecteurs vous parait utile par exemple, ou un petit descriptif de l'usage que vous envisagez pourrait nous permettre de vérifier que ce que nous comptons proposer (mais qui n'est pas encore totalement figé) soit pleinement adapté à votre usage.

    Sinon, dans quelle partie de l'Auvergne êtes vous situé ? Et avez vous un magasin local préféré que nous pourrions contacter ?



  • Merci beaucoup pour ces réponses complètes et rapides !
    J'ai vu qu'il y avait pour certains "instruments" un nombre de doigtés possibles impressionnant pour une même note, je comprends que ce genre de tables de doigtés ne soit pas retranscrit dans la doc.

    Pour répondre à la question sur l'usage de la carte d'extension, la première reponse qui m'est venue en tête est "ben pour jouer dans le train, évidemment !". Sûrement un reste de mon ancienne vie en banlieue parisienne et des temps de trajet... à cette époque je trouvais que ceux qui jouaient de la cornemuse (et en possédaient une version électronique) avaient vraiment de la chance, mais par rapport à l'utilisation que j'aurais voulu en faire (tester des arrangements, déchiffrer des partitions pour voir si ces morceaux peuvent être sympas, faire un peu de recherche pour des compos, bosser l'impro...) j'aurais voulu une tessiture plus étendue.
    C'est vrai que maintenant j'ai beaucoup moins de trajets, mais il y a plein d'autres utilisations qui m'intéresseraient :
    Avec un instrument vraiment portable, comme un acoustique, je voudrais pouvoir faire ce que je fais avec un acoustique : l'emmener partout avec moi ; voir qu'il fait beau et décider d'aller jouer dehors en prenant juste l'instrument sous le bras ; pouvoir dire "hey, écoute ça !" plutôt que "hey ! Attends je sors l'ordi, où est la prise de courant ? Bon j'allume, je branche le récepteur midi, il ne me reste plus qu'à allumer l'ordi, démarrer le daw, le configurer et j'aurais un truc à te faire écouter, ça ne prendra pas beaucoup de temps c'est juste un petit thème de 15 secondes !" ; pouvoir faire une répet avec des instrus acoustiques dans un endroit sans prise de courant (les batteries des ordis portables...). Une utilisation plus spontanée en fait. Un instrument qui cumulerait les avantages et spécificités de l'électronique (sonorités, effets, possibilité d'ajuster le volume dans le cas d'une enceinte nomade, ou de jouer au casque, etc) avec tous les avantages d'un instrument acoustique (ressenti de jeu, portabilité et transportabilité, temps de préparation avant de jouer, etc)
    Toujours dans le côté plus spontané, ce serait la possibilité de pouvoir tester immédiatement sur le Sylphyo quelque chose que je viendrais de jouer par exemple sur une flûte + loop station ou autre effet, en ayant juste à brancher un câble et régler le bouton de volume.

    Après, faudrait voir au niveau applications smartphone s'il n'y aurait pas déjà de quoi faire ça, mais j'imagine que ce serait suffisant pour une application type "travail dans le train" mais qu'au niveau qualité sonore ce serait difficilement utilisable pour utiliser avec d'autres musiciens. Et ça me permet de faire une transition sur l'utilité même de sons internes, qui donneraient une personnalité propre à l'instrument plutôt que "juste" un contrôleur midi. De mon point de vue le plus important serait plutôt des sons originaux que des imitations d'acoustiques, même si je ne suis vraiment pas contre quelques imitations.

    Je suis sur Clermont-Ferrand, pas de magasin préféré, mais ne nous emportons pas : l'instru semble vraiment interressant, et je ne vois pas trop la différence entre faire envoyer un instrument dans un magasin, avec les frais et le temps que cela demande, quitte à éventuellement ne pas le prendre s'il ne me convenait vraiment pas, ou commander directement chez un des revendeurs avec mention satisfait ou remboursé. Ok j'aurais à l'acheter, mais mon optique c'est justement d'acheter un instru (qui me convienne), si c'était juste de la curiosité j'attendrais 3 mois et j'irais à musicora.



  • Pour les doigtés, on a en fait les 7 doigtés qui sont décrit dans la dernière version du mode d'emploi disponible ici:
    https://downloads.aodyo.com/sylphyo/sylphyo-userguide-fr.pdf
    auxquels il faudra que l'on ajoute celui plus spécifique aux instruments à piston et inspiré de la trompette pour lesquels la représentation que l'on propose habituellement n'est pas forcément adaptée et le doigté spécifique Hulusi qui est encore en cours de finalisation.
    A côté de ça on a un doigté "flute à 6 trous" qui utilise les auriculaires droit et gauche pour ajouter dièse et bémol et pour lesquels on peut sélectionner un mode musical parmi 36 variantes proposées. C'est moins académique que l'apprentissage de doigtés chromatiques (avec parfois des doigtés de fourche complexes) mais cela peut correspondre à ce dont on disposerait si on disposait de plusieurs flutes ayant été fabriquées pour être utilisées dans des gammes spécifiques.
    Pour l'usage, c'est aussi à ce type d'usage que l'on pensait (dans le train ou n'importe où pour avoir le côté instantanément disponible d'un synthé très portatif).
    Avec les iPhone on est déjà sur une disponibilité plus immédiate (il faut juste connecter le récepteur MIDI sans fil via l'adaptateur adéquat) mais les applications disponibles ne sont pas toujours bien adaptées à un usage avec un WindController, il y a davantage de choix dans les Apps iPad qui sont souvent plus appronfondies mais ce n'est pas le smartphone que l'on a toujours avec soi.
    Pour la partie type de sonorité, on envisage quelques évocations d'instruments existants avec également des sonorités originales, et on aura là aussi une première version de base dont on poursuivra l'évolution dans le temps.



  • @Laurent_AODYO
    Je suis déjà décidé : mon prochain instrument va être Sylphyo. J'en ai marre de les difficultés de la flûte traversier et de la flûte a bec :smile: . Je vais tout simplement jouer avec expressivité, et arrêter de lutter contre les limitation de l'instrument.
    Seulement j'ai une doute: je l'achète déjà? Ou j'attends a que la carte d'extension est prêt? Parce que je me demande : si je achète maintenant le Sylphyo et après je vais acheter la carte d'extension, il y aura an prix aditional de installation? Et avais vous pensez aux frais de envoi? (J'habite a Madrid). Merci beaucoup. Et j'espère que on comprend le message:smiley: C'est difficile a écrire le Français:blush:


  • Aodyo Instruments

    Vous faites un très bon choix ! ;)

    Concernant la carte de synthèse, plusieurs solutions seront proposées :
    Soit la carte pourra être intégrée en interne au Sylphyo, soit elle pourra être utilisée dans un boitier externe.
    Nous mettrons tout en œuvre pour que les personnes déjà équipés d'un Sylphyo puissent en bénéficier facilement.
    Et nous n'avons pas encore les tarifs définitifs des différentes options.